Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par PS Les Ulis

Mercredi 18 avril 2012
20h30 Maison pour tous des Amonts 

Sujet: « Les jeunes et l’enjeu des élections de 2012»
avec :
Christiane TAUBIRA
Députée de Guyane
Laurianne DENIAUD
Conseillère jeunesse de François Hollande
(ancienne présidente du MJS)

Et


Maud OLIVIER
maire des Ulis
Candidate aux élections législatives
Pierre GUYARD
Président du comité de soutien à François Hollande
sur la 5e circonscription de l’Essonne

 

Quelques éléments de réflexion:

La jeunesse au cœur du projet de

François Hollande

 

Un récent sondage placerait Marine Le Pen en tête des intentions de vote chez les 18-25 ans.

Les scores obtenus par les uns et par les autres dans les sondages relèvent du commentaire et ne doivent pas focaliser l’attention. Il n’y a en réalité qu’un seul enseignement qui nécessite de tenir en alerte les candidats : l’indécision des jeunes votants est encore très largement supérieure à la moyenne.

Bien plus que pour toutes les autres catégories de votants, de nombreux jeunes restent indécis par rapport au choix définitif de leur candidat et indécis par rapport à leur participation le jour du vote. Le Front National est un parti au passé qui ne passe pas et qui ne présente aux jeunes qu’un avenir en forme d’impasse. Marine Le Pen, favorable à la peine de mort, hostile au droit à l’IVG, n’a dans son sac que des propositions de second ordre, sur la viande halal et la carte vitale biométrique. L’emploi des jeunes, le pouvoir d’achat, la crise du logement ne font pas partie de son vocabulaire.

Aucun candidat, à l’exception de François Hollande, ne s’est encore exprimé directement aux jeunes de France. Il est le seul à avoir affiché sa priorité pour la jeunesse et à apporter des propositions concrètes :

- la création de 500 000 contrats de génération et de 150 000 emplois d’avenir qui permettront de relancer la machine de l’emploi pour les plus jeunes ;

- la priorité accordée à l’éducation et à la formation qui se traduira par plus de moyens accordés à l’école et à l’enseignement professionnel ;

- le blocage des prix de l’essence qui sera un soulagement pour tous les jeunes travailleurs, apprentis et étudiants qui utilisent leur véhicule chaque matin ;

- l’encadrement des loyers qui bénéficiera avant tout aux jeunes salariés et aux étudiants.

Pour sortir de la crise, les jeunes ont le choix entre deux voies : prendre l’autoroute du changement tracée par François Hollande ou se jeter dans l’impasse des fausses solutions proposées par Marine Le Pen.

 

 

Commenter cet article